EuroZoid
Discover The Most Popular Places In Europe

Olympia (Paris), Paris | Tourist Information


28, Boulevard des Capucines, 9th arrondissement
Paris, France 75009


Olympia is a music hall located in the 9th arrondissement of Paris, France. Located at No. 28, Boulevard des Capucines, its closest métro/RER stations are Madeleine, Opéra, Havre – Caumartin and Auber.HistoryFounded in 1888, by Joseph Oller, the creator of the Moulin Rouge, today easily recognizable by its giant red glowing letters announcing its name. It opened in 1889 as the "Montagnes Russes" but was renamed the Olympia in 1893. Besides musicians, the Olympia played host to a variety of entertainment including circuses, ballets, and operettas. However, following a steady decline in appearances by the great stars, from 1929 until 1944 it served as a movie theater. It may have opened as a music hall under the German occupation of France during World War II, but certainly in 1945 after the Liberation, it was a music hall free to Allied troops in uniform. Attendees had to listen to the playing of four national anthems before the varied programs that always ended with a spirited can-can performed by dancers, some of whom were no longer young. Thereafter, at times it may have reverted to movies again until Bruno Coquatrix revived it as a music hall with a grand re-opening in February 1954. After his death, it ultimately went into another decline and was in danger of being torn down and turned into a parking lot but on 7 January 1993, France's then Minister of Culture, Jack Lang issued a preservation order for the Olympia that resulted in two years of construction work to rebuild a perfect replica of the façade and the grandeur of its famous red interior.

Concert Venue Near Olympia (Paris)

Auditorium Saint-Germain
Distance: 1.3 mi Tourist Information
4 rue Félibien
Paris, 75006

Soirée Arabo-Andalouses à Paris
Distance: 1.2 mi Tourist Information
111 rue du four
Paris, 75000

Caveau De La Huchette "officiel"
Distance: 1.5 mi Tourist Information
5 rue de la Huchette
Paris, 75005

0143266505

Cathédrale Notre-Dame de Paris
Distance: 1.5 mi Tourist Information
6 Parvis Notre-Dame - Place Jean-Paul II
Paris, 75004

+33 1 42 34 56 10

Fondée en 1163, la cathédrale Notre-Dame de Paris se dresse au coeur de l'île de la Cité et de Paris et est le témoin vivant de 850 ans d'histoire ! Page Facebook des 850 ans : http://www.facebook.com/notredamedeparis2013

Galway Irish Pub Paris
Distance: 1.3 mi Tourist Information
13, quai des grands augustins
Paris, 75006

01 43 29 64 50

Le Cavern Club Paris
Distance: 1.2 mi Tourist Information
21 rue Dauphine
Paris, 75006

0143545382

Ce Bar/Club logé entre le quartier d'Odéon et le Pont Neuf, vous accueille de 18H à 6H du matin pour une soirée que vous n'êtes pas près d'oublier. Au programme ? Un rez-de-chaussée idéal pour les grands débats, partager une bière ou encore notre fameux Mojito. Au sous-sol, venez assister en première partie à des concerts Rock live & dès 23H notre DJ résident Phil vous embarque pour une session clubbing jusqu'au petit matin... Entrée libre (à condition d'arriver avec une furieuse envie de faire la fête :-) RESERVE avec nous et profite de: un espace réservé / Prix avantageux / Passe ta musique / Amène à grignoter Un peu comme chez soi en fait ;) Alors n'attend plus et contacte nous sur notre site pour + d'infos ----ENGLISH---- This concert bar/club located between Odéon and Pont Neuf is welcoming you to join the fun between 11pm till 6am for a night you'll never forget! What's happening there? On the ground floor: THE BAR : The place where you can chat and enjoy delicious cocktails (make sure you try our famous Mojito) On the basement: THE CLUB : DJ Set from 11pm till 6am, it's time to dance the night away with our one and only DJ Phill. With English and French speaking bar staff we will make sure you feel at home no matter what part of the world you are from. No Entrance charge all night! See you there ;-)

Le Caveau des Légendes
Distance: 1.1 mi Tourist Information
22 rue Jacob
Paris, 75006

01 43 26 36 26

Le nom a changé, ce n'est plus l'Abbaye Jazz Club, mais le patron est le même, et l'ambiance toujours aussi sympa

Le Centre Culturel Tcheque
Distance: 1.0 mi Tourist Information
18,rue Bonaparte
Paris,

Le Baiser Salé - Jazz Club
Distance: 1.1 mi Tourist Information
58 Rue De Lombardes
Paris, 75001

01 42 33 37 71

Sunset / Sunside
Distance: 1.1 mi Tourist Information
60 rue des Lombards
Paris, 75001

+33 (0)1 40 26 46 60

Situé au coeur de Paris, entre le Forum des Halles et le Centre Georges Pompidou, le Sunset Jazz-Club, créé en 1983 par Michèle et Jean-Marc Portet, est le premier club à s'être installé rue des Lombards. C'est à la demande de plusieurs musiciens,habitués du restaurant,qu'ils décident de transformer le bar américain branché du sous-sol en un club de jazz. Les musiciens trouvent l'espace idéal, avec ses caves voûtées et son acoustique, pour se produire devant un public intimiste tout en conservant la liberté nécessaire aux rodages des tournées et le soutien des Majors. Sous l'impulsion de Christian Vander, Paco Sery, Francis Lockwood..., le Sunset démarre en mai 83 avec le collectif Panam Fusion constitué des meilleurs musiciens de jazz fusion de l'époque. En octobre 1983, Jean-Marc Portet demande à Gérard Nagy de prendre en main la programmation. Ce proche d'Eddy Louiss, Paco Sery, Francis & Didier Lockwood, prouve rapidement que ce lieu est digne de recevoir les plus grands jazzmen. Il donne ses premières lettres de noblesse au Sunset avec une programmation plutôt fusion et jazz rock. Fin 1984, le club prend sa vitesse de croisière et se structure avec un premier programmateur, Dany Michel, qui oriente le club vers un jazz plus classique tout en gardant l'étiquette d'un club de fusion. On se souvient encore des boeufs tardifs avec Jaco Pastorius, Didier Lockwood, Sixun, Uzeb, Michel Petrucciani, Henri Texier, Aldo Romano, Barney Wilen... En 1989, le Sunset est l'un des hauts lieux du jazz parisien. Jean-Marie Balzano en reprend la direction artistique après avoir dirigé le Magnetic Terrasse et épousé Dee Dee Bridgewater. Avec Jean-Marie Balzano la programmation devient beaucoup plus internationale. Le Sunset est le lieu de passage incontournable des musiciens américains en tournée en Europe. Un soir, Miles Davis et Herbie Hancock débarquent au club et saluent l'atmosphère conviviale et généreuse de l'endroit. Le Sunset est aussi le repaire de Steve Lacy, Steve Grossman, Frank Morgan, Tal Farlow, Lee Konitz, Benny Golson et tant d'autres... En 1993, c'est au tour de Stéphane Portet d'assurer la programmation. Il veut donnerau Sunset un accès ouvert à la fois aux musiciens locaux et aux musiciens reconnus de passage à Paris. Il a comme devise : "le club de tous les jazz". Toutes les stars du jazz se produiront au Sunset ; Didier Lockwood, Roy Haynes, Bireli Lagrène, Richard Galliano, Jacky Terrasson, Laurent de Wilde, Ravi Coltrane, Dewey Redman.... ainsi que les grands talents de demain (aujoud'hui devenus des têtes d'affiches) comme Erik Truffaz, Julien Lourau, Sylvain Luc, Stefano di Battista, Paolo Fresu, Bojan Z, David Linx, Richard Bona, Magic Malik... Le Sunset, au fil des ans, devient ainsi le club de jazz parisien le plus fréquenté, affichant chaque soir de nouveaux talents ou des "grandes pointures". Un club apprécié aussi pour la qualité de son accueil et de sa programmation. Ainsi, un soir tard, Wynton Marsalis resta jusqu'au petit matin pour une jam session endiablée menée par des musiciens "maison", les frères Belmondo. Stéphane Portet se concentre, alors, à la réalisation de nombreux événements au sein du club : création de soirées destinées aux musiciens de la nouvelle génération qui débouchent sur le concours "les Trophées du Sunside", Rendez-Vous Jazz Vocal chaque dimanche, Festival de Jazz Vocal au mois de juin (10ème édition en 2004), American Jazz Festival en juillet (11ème édition en 2004), participation au JVC Jazz Festival depuis 1999... et de nombreuses thématiques à succès comme l'hommage à Miles Davis, Pianissimo, le mois de la batterie, des concepts autour de l'electro-jazz... Le vendredi 13 octobre 2001, le dernier né du Sunset, le Sunside, ouvre ses portes, en remplacement du restaurant. Désormais, le Sunset est dédié au jazz électrique, à l'electro-jazz et à la world music. Le Sunside se consacre au jazz acoustique.Sunset et Sunside forment ainsi un complexe unique en Europe avec deux clubs juxtaposés ouverts 7/7 jours et deux concerts par soir. Sunset-Sunside, deux clubs de jazz à Paris avec une qualité constante de la programmation, véritable reflet de l'actualité du jazz et rendez-vous obligé des musiciens les plus prestigieux (Brad Melhdau, Kenny Barron, Kurt Elling, Terry Callier...) Et une envie perpétuelle de continuer à faire découvrir de nouveaux musiciens et de nouveaux courants musicaux proches du jazz. Sunset & Sunside, "jazz à tous les étages pour tous les jazz... "

Louvre – Rivoli
Distance: 0.9 mi Tourist Information
Rue De Rivoli
Paris, 75001

Louvre – Rivoli is a station on Paris Métro Line 1. It is near the Louvre and Rue de Rivoli.The station was opened on 13 August 1900, almost a month after trains began running on the original section of line 1 between Porte de Vincennes and Porte Maillot on 19 July 1900, under the name Louvre. It was given its current name in 1989, soon after the opening of the new entrance to the Louvre Museum at the simultaneously renamed Palais Royal – Musée du Louvre station.In 1968, the platforms in this station were decorated with replicas of ancient art from the Louvre Museum. It was the first metro station to become culturally decorated.As of April, 2014, the station's platforms are being renovated.

Le Paris Paris
Distance: 0.5 mi Tourist Information
5 Avenue de L'Opéra
Paris, 75001

01 42 60 64 45

An eponymous place where international party goers, curators and other recognizable faces come to have a drink and dance all night long ... ----- Cabaret depuis le milieu du 20 ème siècle et lieu incontournable parisien, le ParisParis Club enchante les nuits par ses soirées thématiques et éclectiques. Connu sous le nom du Curieux ou de La Tête de L’Art, le lieu mythique situé au 5 avenue de l’Opéra a pu voir s’épanouir des artistes tels que Jaques Brel, Gainsbourg ou encore Barbara. Dans les années 2000, Justice, Daft Punk, M et Cassius sont aussi passés par là. Encadré des plus beaux monuments de Paris, le club est aujourd’hui un lieu de brassage où se rencontrent fêtards et amoureux de musique qualitative, un lieu où, pour le temps d’une nuit, tous se mélangent. Les valeurs d’originalité d’échange et d’élégance sont au coeur même de ce lieu intemporel.. Depuis le début de la saison 2014: Dj Pone (Birdy Nam Nam), Mon Colonel (Party Harders), Les Petits Pilous (Boys Noize Rec.), Manaré (ClekClekBoom), TwinTwin, Johannes Brecht, Teki Latex (Sound Pellegrino), Synapson (Universal), Doctor Vince (Svinkels,TTC, Stupeflip), Timid Boy (Time Has Changed), So Me, DVNO, (Ed Banger Rec.), Bambounou (50Weapons), Tealer Gang, Karmina, Reflex (Continental Rec), Workerpoor (Zone Rec.), Villanova (In Fine Rec.), Surfing Leons, K-Lagane (Sound Pellegrino), Crackboy (Tigersushi, I’m A Cliché), Fulbert (Local Talk), Captain Kadillac (Booty Call Rec.), Neue Grafik (Slime), Glenn Dale (Belle Boutique), Demian (Correspondant), Orignal Unit, Thylacine Lou Ca, Victor Petroi, R-Ash...

La Petite Seine
Distance: 0.4 mi Tourist Information
19 rue de l'opéra
Paris, 75001

0600223344

La Petite Seine
Distance: 0.4 mi Tourist Information
19 rue de l'opéra
Paris, 75001

0600223344

Grand Palais - RMN (Officiel)
Distance: 0.8 mi Tourist Information
avenue du Général Eisenhower
Paris, 75008

01 40 13 48 00

Retrouvez nous sur Facebook, mais aussi ici : www.rmngp.fr ; www.grandpalais.fr, ici twitter : @GrandPalaisRmn et maintenant là : instagram.com/grandpalais_rmn

Olympia
Distance: 0.0 mi Tourist Information
24 Boulevard des Capucines
Paris,

O Olympia é a mais antiga sala de espectáculos musicais de Paris, situada no nr. 28 da Boulevard des Capucines, no 9º bairro da capital francesa.

Olympia (Paris)
Distance: 0.0 mi Tourist Information
28 boulevard des Capucines
Paris, 75009

08.92.68.33.68

L’Olympia est une salle de spectacle située 28, boulevard des Capucines, dans le 9e arrondissement de Paris de Paris. C'est le plus ancien music-hall de Paris encore en activité. Elle est propriété du groupe Vivendi depuis 2001.HistoireLes débutsEn 1888, Joseph Oller - le fondateur du Pari Mutuel et du Moulin Rouge - pose ses montagnes russes dans la cour d'un bâtiment donnant sur le 28, boulevard des Capucines. Le préfet de police Henri Lozé, craignant l'incendie des montagnes russes bâties en bois, demande la fermeture de l'attraction. Oller procède donc à la démolition des montagnes russes et fait édifier une salle de spectacle de 2000 places : l'Olympia.L'inauguration a lieu le 12 avril 1893, avec comme toutes premières vedettes La Goulue (danseuse de cancan), Loïe Fuller (danseuse américaine) et Fregoli (transformiste).Les frères Isola dirigent l'établissement de 1898 à 1911. Les attractions foraines (acrobates, contorsionnistes, etc) occupent la scène. De 1911 à 1914, Jacques Charles y monte des revues de music-hall, Mistinguett et Yvonne Printemps s'y produisent. En 1916 Raphaël Beretta et Léon Volterra en prennent la direction. Pendant la Première Guerre mondiale la salle ferme ses portes.

Devant L'olympia
Distance: 0.0 mi Tourist Information
Boulevard des Capucines
Paris,

Opéra-Comique
Distance: 0.4 mi Tourist Information
1, place Boieldieu
Paris, 75002

The Opéra-Comique is a Parisian opera company, which was founded around 1714 by some of the popular theatres of the Parisian fairs. In 1762 the company was merged with, and for a time took the name of its chief rival the Comédie-Italienne at the Hôtel de Bourgogne, and was also called the Théâtre-Italien up to about 1793, when it again became most commonly known as the Opéra-Comique. Today the company's official name is Théâtre national de l'Opéra-Comique, and its theatre, with a capacity of around 1,248 seats, sometimes referred to as the Salle Favart (the third on this site), is located in Place Boïeldieu, in the 2nd arrondissement of Paris, not far from the Palais Garnier, one of the theatres of the Paris Opéra. The musicians and others associated with the Opéra-Comique have made important contributions to operatic history and tradition in France, and to French opera. Its current mission is to reconnect with its history, and discover its unique repertoire, to ensure production and dissemination of operas for the wider public. Mainstays of the repertory at the Opéra-Comique during its history have included the following works which have each been performed more than 1,000 times by the company: Cavalleria Rusticana, Le chalet, La dame blanche, Le domino noir, La fille du régiment, Lakmé, Manon, Mignon, Les noces de Jeannette, Le pré aux clercs, Tosca, La bohème, Werther and Carmen, the last having been performed more than 2,500 times.

Opera National De Paris
Distance: 0.2 mi Tourist Information
8 rue Scribe
Paris, 75009

La Poursuite
Distance: 0.8 mi Tourist Information
25 rue Bergère
Paris, 75009

0608168532

La Poursuite
Distance: 0.8 mi Tourist Information
25 rue Bergère
Paris, 75009

0608168532

Salle Gaveau Paris
Distance: 0.7 mi Tourist Information
45-47 Rue La Boétie, 75008 Paris, France
Paris,

+33 1 49 53 05 07

Theâtre Mogador
Distance: 0.4 mi Tourist Information
25 Rue Mogador
Paris, 75009

+33153323232

Caserne de Sapeurs Pompiers de Paris
Distance: 0.6 mi Tourist Information
28 rue Blanche
Paris, 75009

01 40 23 20 28

Pigalle Country Club
Distance: 0.8 mi Tourist Information
59 rue Jean-Baptiste Pigalle
Paris, 75009

Le Pigalle Country Club est un ancien bar à hôtesses transformé en bar rock. DJ-sets & soirées qui enivrent, cocktails originaux & carte d'alcools premiums qui font danser, le tout dans le confort tamisé d'un salon anglais mais avec l'ambiance décadente d'un bar rock'n'roll. Le Pigalle Country Club, c'est aussi un micro-label publiant des vinyles en éditions limitées. "CBGB de poche. Hey Ho Let's Go!" (Le Nouvel Obs) "Excellent bar rock'n'roll" (Le Bonbon Nuit) "Un bar à hôtesses métamorphosé en havre musical des plus accueillants" (Technikart) "A magic, rocking, rolling, hot musicathlon of wild craziness and amazing young Paris rock talents." (Brad Spurgeon) "Bar rock'n'roll aux murs rouge sang" (Le Figaro) "Une touche décadente et bon esprit au quartier SoPi" (Paris Bouge) "Réelle antre des amoureux du bon vieux rock et de l’ambiance 'Get out of my way or I kill you' " (Paperblog) "Outre les classiques, des cocktails originaux ou des offres de shots à couper le souffle!" (Spiritueux Magazine)

LA BOULE NOIRE
Distance: 1.0 mi Tourist Information
120 boulevard Rochechouart
Paris, 75018

01 49 25 81 75

Le Divan Du Monde
Distance: 1.0 mi Tourist Information
75 rue des Martyrs
Paris, 75013

Landmark Near Olympia (Paris)

École spéciale des travaux publics
Distance: 1.6 mi Tourist Information
28 avenue du Président Wilson, Cachan
Paris, France 75005

01 44 41 11 18

L'École spéciale des travaux publics, du bâtiment et de l'industrie est l'une des plus prestigieuses écoles d'ingenieurs en France, et l'une des plus réputées dans le domaine du génie civil. Elle fait partie des 210 écoles d'ingénieurs françaises capables de délivrer un diplôme d'ingénieur.La durée de la scolarité ingénieur est de trois ans après le cursus de classes préparatoires aux grandes écoles ou par admission sur titre. Elle a été fondée en 1891 à Paris dans le arrondissement, entre la rue Thénard et le boulevard Saint-Germain, au cœur du Quartier latin.Le campus de Cachan, érigé en 1905 pour accueillir les laboratoires, est désormais le seul site de l'école depuis la rentrée 2011 à accueillir les élèves en formation d'ingénieur et de techniciens spécialisés « conducteurs de travaux. »L'ESTP Paris forme également des techniciens supérieurs dans le domaine des travaux publics et du bâtiment. L'école, membre du G16+ ainsi que du Pôle Universitaire Paris-Est, est rattachée depuis 1999 à Arts et Métiers Paristech.Fondation de l'écoleNé à Tulle dans un milieu modeste, Léon Eyrolles est reçu en 1882 conducteur des ponts et chaussées. Tout en exerçant ses fonctions dans l’administration, il aide quelques collègues à préparer le concours de conducteur des Ponts et chaussées. L’École des ponts et chaussées est pratiquement le seul établissement d’enseignement supérieur dans le domaine des travaux publics alors que l’époque est aux grands travaux sollicités par la révolution technique (avènement de l'électricité, du téléphone, naissance de l’architecture métallique, du béton armé etc.)

Hôtel de Cluny
Distance: 1.5 mi Tourist Information
6, place Paul Painlevé
Paris, France

L'Hôtel de Cluny, situé dans le V arrondissement de Paris (France), au cœur du Quartier latin, est dès le le lieu de résidence des abbés de l'ordre de Cluny enseignant au Collège de Cluny. À partir du, et jusqu'à la Révolution française, il abrite des nonces apostoliques ainsi que des particuliers. En 1843, l'État en fait un musée devenu aujourd'hui le Musée national du Moyen Âge, ou Musée de Cluny.Histoire de l'hôtelL'hôtel des Abbés de ClunyLes bâtiments accueillaient les abbés de l'ordre de Cluny en Bourgogne dès le. À la fin du, le bâtiment construit par Jean III de Bourbon et a été agrandi par Jacques d'Amboise, abbé de Cluny (1485-1510). Les armes d'Amboise, « trois pals alternés d'or et de gueules », ornent les lucarnes ouvragées de la façade ainsi que les gâbles des fenêtres hautes.L'hôtel accueille régulièrement les abbés de Cluny et certains dignitaires importants.La jeune Marie d'Angleterre y est enfermée pendant 40 jours en janvier 1515 pour s'assurer qu'elle ne porte pas d'héritier à la mort de son mari le roi Louis XII de France, ainsi la couronne passe à son cousin, le futur roi François . Le 3 mars 1515, Marie y épouse secrètement et sans le consentement de son frère le roi Henri VIII, son favori, Charles Brandon, duc de Suffolk.

Cordeliers Convent
Distance: 1.5 mi Tourist Information
15 rue de l'Ecole-de-Médecine
Paris, France 75006

01 40 51 10 00

The Cordeliers Convent was a convent in Paris, France.It gave its name to the Club of the Cordeliers, which held its first meetings there during the French Revolution.Cordeliers was the name given in France to the Franciscan Observantists.The building now houses the Dupuytren Museum of anatomy in connection with the school of medicine.Burials at the conventMarie of Brabant, Queen of FranceArthur II, Duke of BrittanyBlanche of France, Infanta of Castile

Musée National du Moyen Âge
Distance: 1.5 mi Tourist Information
6 place Paul Painlevé
Paris, France 75005

Place Saint-Sulpice
Distance: 1.4 mi Tourist Information
Place Saint-Sulpice
Paris, France 75006

La place Saint-Sulpice est une place du arrondissement de Paris.HistoireLors de la construction de la façade actuelle de l'église Saint-Sulpice au, l'architecte Giovanni Niccolo Servandoni prévoit la création d'une place monumentale en demi-cercle, de de large sur de long. Ce projet n'est pas réalisé mais un espace prolongeant le parvis est débuté en 1757. En 1767, un emprunt est souscrit par la ville après autorisation du roi pour entreprendre les expropriations et les travaux d'aménagement.Au, plusieurs plans sont proposés pour achever la place. Un plan adopté par le ministre de l'Intérieur le 26 thermidor An VIII (14 août 1800), confirmé par un arrêté des consuls du 16 vendémiaire an IX (8 octobre 1800) prévoit une place semi-circulaire qui doit être réalisé dans un délai de six ans. Un arrêté du 25 juin 1806 annule ce plan et prévoit cette fois une place rectangulaire dont le plan est approuvé par le ministre de l'intérieur le 19 octobre 1806. Un nouveau plan, prévoyant une place rectangulaire aux dimensions plus importantes, est adopté le 19 juillet 1808. Une décision ministérielle du 20 décembre 1810 prévoit que la place Saint-Sulpice soit portée jusqu'à la rue du Pot-de-Fer (actuelle rue Bonaparte). Un décret du 24 février 1811 ordonne l'achèvement de cette place dans le courant de la même année. Les dispositions arrêtées en 1810 ont été confirmées par une décision ministérielle du 9 mai 1812. La place est en partie aménagée à l'emplacement de l'ancien séminaire Saint-Sulpice, construit au.En 1838, la place est nivelée et plantée d'arbres. De 1843 à 1848, la fontaine Saint-Sulpice est érigée au centre de la place par l'architecte Louis Visconti.

Church of Saint-Sulpice, Paris
Distance: 1.4 mi Tourist Information
Place St. Sulpice
Paris, France 75006

Saint-Sulpice is a Roman Catholic church in Paris, France, on the east side of the Place Saint-Sulpice within the rue Bonaparte, in the Luxembourg Quarter of the 6th arrondissement. At 113 metres long, 58 metres in width and 34 metres tall, it is only slightly smaller than Notre-Dame and thus the second largest church in the city. It is dedicated to Sulpitius the Pious. Construction of the present building, the second church on the site, began in 1646. During the 18th century, an elaborate gnomon, the Gnomon of Saint-Sulpice, was constructed in the church.HistoryThe present church is the second building on the site, erected over a Romanesque church originally constructed during the 13th century. Additions were made over the centuries, up to 1631. The new building was founded in 1646 by parish priest Jean-Jacques Olier (1608–1657) who had established the Society of Saint-Sulpice, a clerical congregation, and a seminary attached to the church. Anne of Austria laid the first stone.Construction began in 1646 to designs which had been created in 1636 by Christophe Gamard, but the Fronde interfered, and only the Lady Chapel had been built by 1660, when Daniel Gittard provided a new general design for most of the church. Gittard completed the sanctuary, ambulatory, apsidal chapels, transept, and north portal (1670–1678), after which construction was halted for lack of funds.

I have a dream
Distance: 1.3 mi Tourist Information
q.latino 17
Paris, France 05012

5346789012

La Pagode
Distance: 1.4 mi Tourist Information
57 Bis Rue de Babylone
Paris, France 75007

01 45 55 48 48

La Pagode, précédemment L'Étoile Pagode, est un établissement qui comporte deux salles de cinéma classées Art et Essai, situé au 57 bis rue de Babylone, à l'angle de la rue Monsieur, dans le arrondissement. Réputé pour sa salle japonaise et son jardin japonais, c'est l'un des endroits dédié au cinéma les plus insolites de Paris.La salle est fermée depuis le 10 novembre 2015 au soir, dans la perspective de travaux et d'une éventuelle réouverture.HistoireLa Pagode fut initialement construite en 1896 par l'architecte Alexandre Marcel, à une époque où le japonisme est à la mode. Il s'agit alors d'un cadeau de François-Émile Morin, directeur du grand magasin Le Bon Marché tout proche, à son épouse. Morin y organise de nombreuses réceptions (à l'inauguration un dîner de cent couvert avec l'orchestre de l'Opéra de Paris, ou quelques mois plus tard une soirée déguisée en empereur et impératrice de Chine), mais dès l’année de l’inauguration, elle quitte son mari pour son associé, Joseph Plassard, lui apportant La Pagode comme dot. Elle meurt en 1917 et ce dernier se remarie avec Antoinette Mougel ; le couple rachète en 1919 les hôtels particuliers alentours, faisant du bâtiment leur salle de fêtes. Les réceptions somptueuses continuent malgré tout jusqu’à la fermeture de la salle en 1927. Des chèvres broutent alors dans le jardin et l'ambassade de Chine songe à acquérir le bâtiment, avant de se raviser, notamment en raison des peintures murales présentant des scènes de guerre où les Japonais dominent les Chinois.

Saint-Séverin, Paris
Distance: 1.5 mi Tourist Information
Rue Saint-Séverin
Paris, France 75005

The Church of Saint-Séverin is a Roman Catholic church in the Latin Quarter of Paris, located on the lively tourist street Rue Saint-Séverin. It is one of the oldest churches that remains standing on the Left Bank, and it continues in use as a place of worship.HistorySéverin of Paris, a devout hermit, lived on the banks of the River Seine during the first half of the fifth century. The oratory which was built over his tomb became the site of a small Romanesque church which was built around the eleventh century. As a result of the rapidly expanding community on the Left Bank, it was decided a larger church was required. The new structure, built at the beginning of the thirteenth century in the Gothic style, had a nave with lateral aisles. An additional aisle on the south side was built in the early 14th century to accommodate the growing congregations from the nearby university.After the church was seriously damaged by fire in 1448 during the Hundred Years' War, the archpriest Guillaume d'Estouteville rebuilt the church in the Late-Gothic style, adding a new aisle to the north. In 1489, a semi-circular apse was added at the eastern end with an ambulatory complete with columns including the strangely coiled central pillar. Additional space was provided by constructing chapels along the outer aisles. After their completion in 1520, the church took on the general appearance it still has today. In 1643, a second sacristy was added and in 1673, the royal architect Jules Hardouin-Mansart built the Communion chapel on the church's southeast corner. In 1684, the decorator Charles le Brun modified the design of the choir, removing the rood screen and providing the apse columns with marble facing.

Petit Pont
Distance: 1.4 mi Tourist Information
1 Rue Petit Pont
Paris, France 75005

0143542381

Le Petit-Pont est un pont franchissant la Seine à Paris, dont l'édifice actuel fut construit en 1853. Il relie la rue de la Cité et le quai du Marché-Neuf, sur l'île de la Cité, à la place du Petit-Pont sur la rive gauche, entre le quai de Montebello et le quai Saint-Michel, prolongée par la rue du Petit-Pont, puis la rue Saint-Jacques.HistoireLe pont romainLe premier pont situé à cet endroit date de la période romaine de Lutèce où fut déjà construit un pont sous ce nom, qui provient du fait qu'il permettait de franchir le petit bras du fleuve, par opposition au « Grand-Pont », qui existait depuis l'Antiquité et qui traversait le grand bras de la Seine (ce dernier est devenu le pont Notre-Dame), cette appellation encore aujourd'hui justifiée par sa plus petite longueur de tous les ponts de Paris.Le Petit-Pont était à l'époque gallo-romaine le seul point de passage pour relier l'île de la Cité et, dans le prolongement du cardo maximus, la rive droite. Fait de bois, il était particulièrement exposé aux crues de la Seine et aux incendies. Charles le Chauve, pour protéger l'île des attaques normandes, fit édifier un ouvrage de protection à la tête du pont, en même temps qu'il renforçait les fortifications de la Cité. Les deux ponts de la Cité furent une fois encore détruits en 1111, par le comte Robert de Meulan. Le Grand-Pont fut rebâti plus à l'ouest alors que le Petit-Pont fut reconstruit au même emplacement, qu'il a conservé jusqu'à nos jours.

Petit Pont
Distance: 1.4 mi Tourist Information
1 Rue Petit Pont
Bisinchi, France 75005

0495387464

The Petit Pont is a bridge crossing the River Seine in Paris, built in 1853, although a structure has crossed the river at this point since antiquity. The present bridge is a single stone arch linking the 4th arrondissement and the Île de la Cité, with the 5th arrondissement, between quai de Montebello and quai Saint-Michel. The Petit Pont is notable for having been destroyed, at least thirteen times since its original inception during Gallo-Roman times to the mid-19th century. It is served by the Metro station Saint-Michel.HistoryA bridge linking the Île de la Cité with the southern bank of the Seine has existed on this spot since early history. In the Roman predecessor to Paris, Lutetia Parisiorum, a bridge was built to utilize the convenient ford of the Seine, today's Île de la Cité. Often a victim of floods, the structure has been repeatedly rebuilt. The first known flood destroying this bridge was in 885 AD. The bridge subsequently was carried away by successive floods at least thirteen times between 885 and 1658, and at least eleven times before it was built in stone. In 1175, following yet another flood, the bishop of Paris Maurice de Sully gave his support for a new reconstruction, this time in stone. Further, after a flood destroyed the structure again in 1393, the construction of another stone bridge on the site was funded by a tax of 9,500 livres on the Jews living in Paris.

Petit Pont
Distance: 1.4 mi Tourist Information
1 Rue Petit Pont
Paris, France 20235

01 46 33 03 81

Petit Pont – most łączący IV okręg paryski z Île de la Cité wybudowany w 1853 na miejscu wcześniejszego.HistoriaJuż w starożytności na miejscu dzisiejszego mostu znajdowała się przeprawa przez rzekę. Wiadomo, że już w rzymskiej osadzie Lutecja właśnie na tym miejscu, wykorzystując niewielką odległość między wyspą a stałym lądem oraz spokojniejszy bieg rzeki, przebiegał most łączący Cité z lewym brzegiem Sekwany. Obiekt był wielokrotnie niszczony przez rzekę w czasie kolejnych niekontrolowanych powodzi. W samym średniowieczu most był niszczony jedenastokrotnie. Środki finansowe pochodziły z różnych, niekiedy niecodziennych źródeł: w 1175 budowa pierwszego całkowicie kamiennego mostu została opłacona przez biskupa Paryża, natomiast w 1393 zmuszono paryską społeczność żydowską do wpłacenia 9500 liwrów na kolejną odbudowę. Od nazwy mostu pochodzi przydomek Adama Parvipontanusa (XII w.), uczącego w znajdującej się przy nim szkole.W czasie rządów Karola VI Szalonego nowy most wybudował włoski mnich Giovanni Giocondo, wówczas po raz pierwszy na Petit Pont pojawiły się domy. Most ten przetrwał dwa stulecia, jednak już w XVII wieku Petit Pont zawalał się i był budowany na nowo w latach 1649, 1651, 1658 i 1659. Ta ostatnia odbudowa była również najbardziej kosztowna, jednak nie spełniła oczekiwań, a most, kamienno-drewniany, zawalił się w 1718 w niecodziennych okolicznościach. W czasie gdy pod mostem bezskutecznie usiłowały przepłynąć dwie wyładowane barki, nieznana z nazwiska kobieta wypłynęła na Sekwanę, by odnaleźć ciało jej dziecka, które w niej utonęło. Miała w rękach zapaloną pochodnię i gdy wskutek wypadku jej łódź zderzyła się z jedną z barek, powstał ogromny pożar, od którego zajął się cały most. Rok później most został odbudowany, już bez zabudowy mieszkalnej.

Brasserie Lipp
Distance: 1.1 mi Tourist Information
151, boulevard Saint-Germain
Paris, France 75006

Lipp est une brasserie située au 151, boulevard Saint-Germain, dans le arrondissement de Paris, en France. Elle décerne chaque année un prix littéraire, le Prix Cazes, du nom d'un de ses anciens propriétaires.HistoireC'est le 27 octobre 1880, que Léonard Lipp et son épouse Pétronille ouvrent leur brasserie boulevard Saint-Germain. Alsacien d'origine, Léonard Lipp a fui sa terre natale, devenue allemande, et se consacre à la préparation de cervelas rémoulade en entrée et de la choucroute en plat de résistance, arrosée des meilleures bières. Sa convivialité et des prix modestes lui font connaître un franc succès. La germanophobie lors de la Première Guerre mondiale l'oblige à prendre comme nouveau nom la Brasserie des Bords pendant quelques années.En juillet 1920, le bougnat Marcellin Cazes reprend l'établissement, qui était déjà fréquenté par quelques poètes comme Verlaine ou Apollinaire. Il le fait décorer avec des céramiques murales de Léon Fargues, les plafonds peints de Charly Garrey, les banquettes en moleskine marron. C'est en 1935 que Marcelin crééra le Prix Cazes, qui était originellement attribué chaque année à un auteur n'ayant jamais eu d'autre distinction littéraire, ce qui n'est plus le cas aujourd'hui. En 1955, Marcelin passe le flambeau à son fils Roger Cazes.

Pont Saint-Michel
Distance: 1.3 mi Tourist Information
Pont Saint-Michel
Paris, France 75005

Le pont Saint-Michel relie la place Saint-Michel (sur la rive gauche) au boulevard du Palais sur l'île de la Cité, à Paris. Il doit son nom au voisinage d'une chapelle consacrée à Saint-Michel qui existait dans le Palais royal.L'autre pont situé dans son prolongement vers le nord, reliant le boulevard du Palais au Châtelet sur la rive droite est le pont au Change.HistoireCe pont construit initialement en 1378 fut reconstruit plusieurs fois, en dernier lieu en 1857.Le pont en pierre de 1378La construction du pont en pierre fut décidée en 1353 par le parlement de Paris après accord avec le chapitre de la cathédrale Notre-Dame de Paris, le prévôt de Paris, ainsi que les bourgeois de la ville. Son emplacement fut fixé en aval du Petit-Pont, dans l'axe de la rue Saint-Denis, du Grand-Pont sur la rive droite et de la rue de la Harpe sur la rive gauche, ceci permettant une traversée directe de l'île de la Cité.

Ambassade d'Italie en France
Distance: 1.1 mi Tourist Information
51, rue de Varenne
Paris, France 75007

L'ambassade d'Italie en France est la représentation diplomatique de la République italienne auprès de la République française. Elle est située dans l'hôtel de Boisgelin au 51 rue de Varenne à Paris. Son ambassadeur est, depuis le, Giandomenico Magliano.ConsulatsL’Italie possède des consulats généraux à Lille, Lyon, Metz, Nice, Paris, Toulouse et Marseille.Voir aussiArticles connexes Ministère des Affaires étrangères italien Ambassade de France en Italie Relations entre la France et l'ItalieLien externe ambparigi.esteri.it, site de l'ambassade d'Italie en France

Étoile Saint-Germain-des-Prés
Distance: 1.1 mi Tourist Information
22 rue Guillaume Apollinaire
Paris, France 75006

01 42 22 87 23

L'Étoile Saint-Germain-des-Prés, précédemment Le Saint-Germain-des-Prés, est une salle de cinéma indépendante, classée Art et Essai, située dans le 6 arrondissement de Paris au 22, rue Guillaume-Apollinaire près de la place Saint-Germain-des-Prés.HistoriqueLe cinéma est ouvert le, dans les locaux restructurés d'un ancien cabaret, sous le nom de Le Bilboquet avec la programmation du film Z de Costa-Gavras.En 1979, le cinéma est racheté par le groupe Olympic de Frédéric Mitterrand, qui le renomme Olympic Saint-Germain puis Le Saint-Germain-des-Prés.En 1988, à l'occasion de sa réfection, le cinéma est dédié au producteur français attitré de la Nouvelle Vague en prenant la dénomination « Salle Georges de Beauregard ».Dernière salle de cinéma du quartier de Saint-Germain-des-Prés, le Saint-Germain-des-Prés est aujourd'hui la propriété du groupe Etoile-Cinémas, géré par la famille Henochsberg.En sus de sa programmation exigeante de films en VO, le cinéma développe une offre d'animations variée. Tous les mois, le Ciné Quin accueille un artiste qui vient présenter son film culte. Le cinéma accueille aussi Cinémime, un rendez-vous familial articulé autour de la rencontre entre spectacle vivant et films courts des débuts de l'histoire du cinéma.

Direction Régionale de Police Judiciaire de Paris
Distance: 1.3 mi Tourist Information
36, quai des Orfèvres
Paris, France 75001

The Direction Régionale de Police Judiciaire de Paris, often called the 36, quai des Orfèvres or simply the 36 by the address of its headquarters, is the division of the Police judiciaire in Paris. Its 2,200 officers investigate about 15,000 crimes and offences a year.The Police judiciaire, abbreviated PJ, is the criminal investigation division of the Police nationale.36, quai des Orfèvres is often erroneously believed to be the address of the Direction Centrale de la Police Judiciaire, the national authority of the criminal police, which is actually located at the 11, rue des Saussaies, in the buildings of the Ministry of the Interior.HistoryThe PJ is the direct successor of the Sûreté, which was founded in 1812 by Eugène François Vidocq as the criminal investigative bureau of the Paris police. The Sûreté served later as an inspiration for Scotland Yard, the FBI and other departments of criminal investigation throughout the world.In its modern form, the Parisian PJ was created by a decree by Celestin Hennion, the then préfet de police and father of the elite mobile police units called Brigades du Tigre. Unique for their time, they were created with the support of Georges Clémenceau, who was nicknamed "le tigre" (the Tiger). It explains why the PJ emblem consists of a stylized tiger's head.

Hôtel de Galliffet
Distance: 1.1 mi Tourist Information
Rue de Grenelle 73
Paris, France 75007

L’Hôtel de Galliffet est un hôtel particulier situé à Paris dans le 7e arrondissement, aux 73 rue de Grenelle et 50 rue de Varenne. Il est actuellement le siège de l'Institut culturel italien de Paris et de la délégation italienne auprès de l'OCDE.HistoireL'hôtel a été construit entre 1776 et 1792 par Étienne-François Le Grand et le sculpteur Jean-Baptiste Boiston pour le marquis Simon-Alexandre de Galliffet, président au Parlement de Provence, à l'emplacement de l'hôtel du président Talon, qui datait de 1680.Saisi comme bien d'émigré en 1792, il est affecté en 1794 au ministère des Relations extérieures dont Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord sera l'hôte le plus illustre.En 1821, les héritiers du marquis de Galliffet parvinrent à rentrer en possession de l'hôtel qui est divisé en appartements et en partie loué, notamment à l'infant d'Espagne don Francisco de Paule en 1838 et au nonce du Pape en 1850.

Nabrzeże Złotników 36 w Paryżu
Distance: 1.3 mi Tourist Information
36, quai des Orfèvres
Paris, France 75001

36, quai des Orfèvres – paryski adres mający swoje miejsce w kulturze francuskiej.W miejscu tym nad Sekwaną na wyspie Cité, stoi budynek Komendy regionalnej Policji Sądowej (kryminalnej) Paryskiej Prefektury Policji.Pod adresem tym znajdują się wydziały kryminalny i dowództwo sił interwencyjnych (do walki z przestępczością zorganizowaną) Policji paryskiej.Miejsce w [[Kultura popularna|popkulturze]]Budynek był wielokrotnie miejscem akcji umieszczanym w dziełach francuskiej popkultury, m.in. w filmach: Quai des Orfèvres Henri-Georges Clouzota z 1947 r. i 36 Quai des Orfèvres Oliviera Marchala z 2004 r., czy też w książkach o komisarzu Maigret.

Hôtel de Clermont
Distance: 1.1 mi Tourist Information
69, Rue De Varenne
Paris, France 75007

L’hôtel de Clermont est un hôtel particulier situé dans le arrondissement de Paris, 69 rue de Varenne. Il s'étale sur et abrite des sièges du gouvernement.HistoireDepuis 1948, l’hôtel particulier appartient à l’État. Il accueille d'abord la Haute Cour de Justice, le Commissariat à l'énergie atomique puis plusieurs ministères. Il est aujourd’hui occupé par le gouvernement français (relations avec le Parlement). Selon certaines rumeurs, celui-ci a voulu le vendre début 2012. Le 6 février 2014, le ministre Alain Vidalies inaugure un mur à l'effigie de tous les ministres qui ont occupé ce portefeuille depuis 1943.Il possède notamment un escalier en fer forgé, des plafonds peints et une salle à manger donnant sur un jardin d'un demi-hectare.