EuroZoid
Discover The Most Popular Places In Europe

Théâtre Édouard VII, Paris | Tourist Information


10 place Édouard VII
Paris, France 75009

01 47 42 59 92

Le théâtre Édouard VII, appelé aussi théâtre Édouard VII - Sacha Guitry, est situé à Paris entre la Madeleine et l'Opéra Garnier.HistoriqueLe square est ouvert en 1911 par Arthur Millon, fondateur de la Société de la rue Édouard VII, à l’emplacement des remises et des écuries d’une compagnie de fiacres. Il ne pouvait trouver meilleur parrainage que celui du souverain Édouard VII d'Angleterre, dit « le plus parisien des rois anglais », le plus boulevardier de tous, à l’époque où le Boulevard se terminait chez Maxim’s. En bonne logique, c’est un architecte anglais, William Sprague, qui construit une salle de spectacle au centre de la place en 1913.C'est tout d'abord un cinéma, exploité par un pionnier de l'industrie cinématographique, Charles Urban, qui y présente le Kinémacolor. Puis il cède la place aux représentations théâtrales en 1916 avec pour premier directeur Alphonse Franck, ancien directeur du Théâtre des Capucines et du Théâtre du Gymnase qui a racheté la salle en 1914.Avec Sacha Guitry, une histoire d'amourEn octobre 1920, une déclaration d’amour attire le public au théâtre Édouard VII : Je t'aime. Sacha Guitry se déclarait ainsi à Yvonne Printemps. Et tout Paris constate, ravi, cet amour « Nul printemps n’est plus délicieux que celui de Paris, mais quand il s’appelle Yvonne, il devient incomparable... il est impossible d’incarner plus exactement Paris ».

Comedy Club Near Théâtre Édouard VII

Salles Saint Roch
Distance: 0.4 mi Tourist Information
35 rue Saint-Roch
Paris, 75001

01 42 60 59 86

Instinct Theatre
Distance: 0.5 mi Tourist Information
14 rue de Beaujolais
Paris,

0950621898

Underground Comedy Club
Distance: 0.8 mi Tourist Information
50 rue d'Aboukir
Paris, 75002

01 42 61 89 95

Retrouvez toutes les photos sur la page Underground Comedy Portfolio : https://www.facebook.com/pages/Underground-Comedy-Portfolio/276431615866761

Theatre Du Rond Point Des Champs Élysses
Distance: 0.9 mi Tourist Information
102 Bis Avenue Franklin Roosevelt
Paris,

Théâtre Montorgueil
Distance: 0.8 mi Tourist Information
3 Rue du Sentier
Paris, 75002

01 40 26 08 33

SoGymnase
Distance: 0.9 mi Tourist Information
38, Bld Bonne Nouvelle
Paris, 75010

01 42 46 79 79

Situé au beau milieu des grands boulevards, dans l'un des théâtres les plus réputé de Paris, le SoGymnase est un café théâtre d'une cinquantaine de places. Un cadre intimiste et une ambiance chaleureuse pour une programmation variée, dédiée à l'humour et à la musique: spectacles, scènes ouvertes, showcases, concerts, jam sessions, y ont lieu chaque semaine, avec un objectif: faire office de tremplin pour les nouveaux talents. Avec son bar, sa configuration de fauteuils et tables entièrement modulable, sa climatisation, et son équipement technique complet (lumière et sonorisation), le SoGymnase est également un espace idéal pour accueillir privatisations, cours artistiques collectifs, événements professionnels, soirées…avec son personnel pour vous servir !

Comedy Club
Distance: 0.9 mi Tourist Information
42 Boulevard Bonne Nouvelle
Paris, 75010

01.73.54.17.00

#Rire5FoisParJour JAMEL RÉALISE UN RÊVE DE GOSSE LORSQU’IL OUVRE LE COMEDY CLUB. "Quand on m'a dit que cet endroit était le plus vieux cinéma porno de Paris, je me suis dit : voilà l'endroit parfait pour prendre notre pied !" JD. Après 3 mois de rénovation, ce théâtre chaleureux au style New-Yorkais devient très vite LA référence du stand up parisien. Devenue une véritable institution avec "Le Jamel Comedy Club", cette pépinière de talents met en lumière une nouvelle génération d’humoristes. L’émission, tournée dans l’enceinte du théâtre, révèlera l’incontournable Thomas N’gijol, le drôlissime Fabrice Eboué ou encore la talentueuse Nawell Madani, pour ne citer qu’eux. Concerts, jam-sessions, en font aussi un lieu qui vit en musique. Remy Kolpa Kopoul, animateur emblématique de la Radio Nova, tiendra la maison durant sept ans avec son rendez-vous hebdomadaire « Lundi C’est Rémy au Comedy Club». De quoi faire vibrer les boiseries à coups de world musique et de pépites sonores dont lui seul a le secret. Une douce pensée à notre ambianceur préféré là où il est… Lieu éclectique et créatif ouvert sur le monde, les plus grands noms de la musique s’y produisent à l’instar de Maceo Parker, Manu Dibango, Brigitte Fontaine ou encore Stevie Wonder ! Le Comedy Cub ne dort pas! Pour les amoureux de la vie nocturne, il se transforme en night-club où se rencontrent badauds et célébrités jusqu’au petit matin... Ouvert du Mardi au Dimanche, vous pourrez assister à des one-man show, des concerts, du burlesque. Vous y retrouver pour danser toute la nuit, regarder un film sur grand-écran en buvant une Caïpi’ ou bruncher devant du stand-up le dimanche! Autant d’évènements qui font du Comedy Club un lieu incontournable de l’Est parisien. L'équipe du Comedy Club. Le Comedy Club 42 bd bonne nouvelle 75010 Paris pour la programmation: www.lecomedyclub.fr tel: 0811 940 940 Toute la programmation sur: www.lecomedyclub.fr

The New York Comedy Night in Paris
Distance: 0.9 mi Tourist Information
38 Bd. Bonne Nouvelle
Paris, 75010

The best English-Speaking stand up comedy in paris!! Sebastian also hosts a selection of the best English-speaking stand up comedy in Paris. An all-star lineup of local and international English-speaking comedians do their best material for an unforgettable night of laughs. PLUS: The ocassional International Headliner who happens to be in town! As the hub for English-speaking stand up comedy in Paris, the New York Comedy Night regularly has international headliners who are coming through town. Past headliners include comedians who have been on “The Tonight Show with Jay Leno” “Late Night with David Letterman”, “Comedy Central”, “NBC’s 30 Rock”, “Conan O’Brien”, “The Montreal Comedy Festival” and are stars of the comedy scenes in New York, L.A., London and beyond. Come see what the Paris comedy scene has to offer! Past headliners include: -Judah Friedlander (30 Rock, Comedy Central) -Dan Naturman (David Letterman, Conan O’Brien) -Russ Meneve (Jay Leno, Last Comic Standing) -Sandy Marks (Manhattan Comedy Night) -Jena Friedman (David Letterman, The Daily Show) -John Haskell (Writer for Jimmy Fallon, UCB) -Roz Browne (Comedy Central, B.E.T) -Helen Hong (E!) -James Patterson

Groupe Café Théâtre
Distance: 0.9 mi Tourist Information
38, boulevard Bonne Nouvelle
Paris, 75010

0637916019

Jamel Comedy Club
Distance: 0.9 mi Tourist Information
42 rue bonne nouvelle
Paris, 75010

Jamel Comedie Club
Distance: 0.9 mi Tourist Information
42 boulevard Bonne Nouvelle
Paris, 75010

Le Gymnase
Distance: 0.8 mi Tourist Information
44 Boulevard Bonne Nouvelle
Paris, 75010

0033140705043

THEATRE TREVISE PARIS
Distance: 0.7 mi Tourist Information
14, rue de Trévise
Paris, 75009

0145233545

Locations 01 48659790 http://www.srcpectacles.com/

Theatre Du Mogador
Distance: 0.3 mi Tourist Information
25 Rue de Mogador, 75009 Paris
Paris, 75009

01 53 32 32 32

La Guerre Des Sexes
Distance: 0.7 mi Tourist Information
les feux de la rampe
Paris,

Casino de Paris
Distance: 0.5 mi Tourist Information
16 rue de Clichy
Paris, 75009

Page Officielle du Casino de Paris. Site Web: http://www.casinodeparis.fr/ Billetterie officielle: http://www.casinodeparis.fr/ Twitter: @lecasinodeparis

La Petite Loge
Distance: 0.6 mi Tourist Information
2 rue La Bruyère
Paris, 75009

06.99.49.42.82

Le Clan Des Divorcés-La Grande Comédie
Distance: 0.6 mi Tourist Information
40 rue de Clichy
Paris, 75009

Théâtre La Grande Comédie (Paris)
Distance: 0.6 mi Tourist Information
40 Rue De Clichy
Paris, 75009

Théâtre Fontaine
Distance: 0.7 mi Tourist Information
10, rue Pierre Fontaine
Paris, 75009

01.48.74.74.40

Le Théâtre Fontaine fut ouvert en 1951 par André Puglia. Ce jeune directeur de Radio Sarrebruck organise des tournées en Allemagne occupée pour des artistes français quand il rencontre Jean Richard qui lui indique qu'une ancienne boîte de nuit parisienne est à vendre. Auparavant, différentes entreprises s'étaient succédées sur l'emplacement d'un ancien cimetière, notamment la fameuse Boîte à Matelots de Léon Volterra. Pendant l'occupation, l'établissement devient un cabaret de grande classe, Le Chantilly, temple du marché noir. A la Libération, les propriétaires abandonnent cette affaire florissante, par peur des représailles. Audacieux et dynamiques, nos deux jeunes complices l'achètent et y font les travaux nécessaires pour le transformer en un agréable théâtre de quatre cents places. Leur premier spectacle se compose d'une suite de sketches loufoques, réunis sous le titre de Popocatepelt, interprétés par de jeunes gens dont la drôlerie est indescriptible. Outre Jean Richard et le chansonnier Raymond Souplex, le public se bouscule pour venir voir débuter Louis de Funès, Roger Pierre et Jean-Marc Thibault. Fort de ce triomphe, André Puglia décide d'entamer des travaux d'agrandissement et d'augmenter la capacité de la salle à six cent trente places. En 1952, le Théâtre Fontaine rouvre ses portes avec Tartempion de Frédéric Dard. Viendront ensuite Back Street, de Michel Dulud, Vice Versa de Louis Velle, La troisième Femme de Roger-Ferdinand, Azouk d'Alexandre Rivernale, Responsabilité Limitée de Robert Hossein ; puis en 1954, L'Amour des Quatre colonels de Peter Ustinov, adapté par Marc-Gilbert Sauvajon, avec Roger Carel. De nouveau un gros succès pour l'établissement. André Puglia accueille par la suite dans son théâtre Claude Rich, Guy Bedos, Rosy Varte ou Raymond Devos. En 1964, Jean Poiret et Michel Serrault interprétent leur Sacré Léonard, secondés de Jacqueline Maillan et Roger Carel, puis y reviennent dans Opération Lagrelêche. En 1971, Patachou et son mari Arthur Lesser prennent la direction du théâtre, puis la cèdent à René Dupuis. L'esprit et l'originalité du lieu sont conservés avec des humoristes tels que Wolinski, Copi, Luis Rego, Jean-Marc Reiser, Sylvie Joly… Marie-Claire Valène succède à René Dupuis en 1985. On retient plusieurs comédies sous sa direction, notamment Le Clan des Veuves avec Ginette Garcin et Jackie Sardou, resté à l'affiche plus de trois saisons consécutives En 1995, François Chantenay reprend la direction du lieu. Depuis 1998, le Théâtre Fontaine est dirigé par Dominique Deschamps.

Théâtre Le Bout
Distance: 0.8 mi Tourist Information
6, rue Frochot
Paris, 75009

01 42 85 11 88

Parlons surtout de l'histoire d'une troupe de comédiens... Créée en 1992, «Les Cousins d’Arnolphe» regroupe des comédiens- auteurs-metteurs en scène bouillonnant de projets et partageant une certaine idée du métier : révolutionner le café-théâtre en lui donnant les lettres de noblesse qu’il mérite, prouver que c’est une discipline théâtrale à part entière et non une galerie de cas ou de personnalités pour lesquels la formation de comédiens serait accessoire, montrer enfin que la comédie n’est pas un parent pauvre du Grand Art Dramatique mais bel et bien un formidable moyen d’aborder les questions essentielles de la vie. Et puis pour eux, tout simplement, le théâtre est là pour divertir les gens. Quoi de plus généreux ?! Jeune, moderne, créative, la compagnie se taille petit à petit une place dans le monde de l’humour grâce à son travail mêlant rigueur et folie. Dès 94, elle investit les hauts lieux du rire parisien : le Point-Virgule, Les Blancs-Manteaux, le Théâtre de Dix Heures, Le Palais des Glaces, Le Café de la Gare... Le Dejazet, le Lucernaire et d’autres grands théâtre s’intéressent également très vite à ces bosseurs allumés comme les appelle Marie-Caroline Burnat (ex-directrice du Point-Virgule). De grandes personnalités, convaincues par leur réel acharnement, viennent les soutenir. Ainsi, Sylvie Joly se lance dans la mise en scène du duo Pasquiet/Delimoges qui tourne pendant trois ans. Yves Lecoq leur offre son coup de pouce. Philippe Bouvard les engage pour les Bouvard du Rire pendant une saison. Les productions de TF1, France 2 et Canal+ s'intéressent de plus en plus à eux et les sollicitent sur leurs prime-times (Fous d'Humour, Nulle part ailleurs...).

Théâtre La Cible
Distance: 0.8 mi Tourist Information
62 bis rue jean baptiste pigalle
Paris, 75009

09.81.39.30.25

LA CIBLE : OBJECTIF ATTEINT Les futurs grands humoristes Pigalle s'est transformé en l'un des quartiers les plus créatifs de la Capitale. La restauration est devenue en quatre ans une référence. La mode également avec Stéphane Ashpool créateur de la marque « Pigalle », instigateur de cette nouvelle façon de vivre : le streetwear. La musique n'est pas en reste : Brigitte, le duo féminin, fait partout salle comble. La Cible, petit lieu de la rue Pigalle, est lui un creuset inépuisable d'artistes en devenir, la plupart dans le registre humoristique. Au printemps 2015, Baptiste Lecaplain est revenu jouer la dernière de son triomphal spectacle. Là où il a débuté, comme Gaspard Proust et Bérangère Krief. Amateurs de découvertes, Professionnels, et Personnalités se pressent depuis eux ans à La Cible : Christophe Meilland (Houlala production), Gérard Sibelle (Label Sibelle), Mo Hadji (Enorme TV), Grand Corps Malade, Louise Bourgoin, Shirley Soignon, Kyan Khojandi, l'astrophysicien Jean Audouze, les directeurs du Tristan Bernard, de la Nouvelle Seine… Des festivals choisissent ce lieu pour leurs auditions : festival Rire en Seine, Festival d'Arêches, Festival Top In Humour. Ben H, Léa Lando, Réda Seddiki et tant d'autres sont nés récemment à La Cible avant de conquérir d'autres cieux. C'est à La Cible que s'est crée le duo-phénomène que sont Les Bimômes. C'est à la Cible qu'à fait ses armes en France, le belge Michel Frenna, qui est, désormais, l'artiste le plus sollicité par les festivals. De Margot Winch à Jennifer Phardin, de Jean-Jacques Manceau à Thomas Angelvy les découvertes de grands talents affluent à La Cible, une des rares plateformes incontournables de l'humour à Paris.

LA BOULE NOIRE
Distance: 0.9 mi Tourist Information
120 boulevard Rochechouart
Paris, 75018

01 49 25 81 75

Moulin Rouge
Distance: 0.8 mi Tourist Information
Boulevard de Clichy
Paris, 75018

01 53 09 82 82

Théâtre de Dix Heures
Distance: 0.8 mi Tourist Information
36, Boulevard de Clichy
Paris, 75018

RÉSERVATIONS : 01 46 06 10 17

Comédie de Paris
Distance: 0.8 mi Tourist Information
42, rue Pierre Fontaine
Paris, 75009

01 42 81 00 11

La Comédie de Paris est une salle de spectacle située au pied de la Butte Montmartre, à 2 pas du Moulin Rouge, spécialisée dans l'humour (pièces de théâtre classiques et contemporaines, one man shows, spectacles pour enfants, etc.). (NB : La Comédie de Paris se réserve le droit de bannir de ses pages quiconque contreviendrait aux règles communes de Droit Français et de bonne conduite en adoptant un comportement offensant, discriminant, diffamant...à son envers, à celui des artistes qu'elle représente, ou à tout autre membre de sa "communauté" de fans).

cabaret Michou
Distance: 0.9 mi Tourist Information
80 rue des martyr Pigalle
Paris, 75018

01 46 06 16 04

Les 3 Baudets
Distance: 0.9 mi Tourist Information
Boulevard de Clichy
Paris, 75018

Muline Ruge
Distance: 0.9 mi Tourist Information
82 Boulevard de Clichy
Paris, 75018

+33 1 53 09 82 82

Landmark Near Théâtre Édouard VII

La Pyramide Inversée
Distance: 0.7 mi Tourist Information
Place du Carrousel
Paris, France 75001

La Pyramide Inversée is a skylight constructed in the Carrousel du Louvre shopping mall in front of the Louvre Museum in France. It may be thought of as a smaller sibling of the more famous Louvre Pyramid proper, yet turned upside down: its upturned base is easily seen from outside.DesignThe pyramid marks the intersection of two main walkways and orients visitors towards the museum entrance. Tensioned against a, 13.3m square steel caisson frame, the inverted pyramidal shape in laminated glass points downward towards the floor. The tip of the pyramid is suspended 1.4m above floor level. Individual glass panes in the pyramid, 30mm thick, are connected by stainless-steel crosses 381mm in length. After dark, the structure is illuminated by a frieze of spotlights.Directly below the tip of the downwards-pointing glass pyramid, a small stone pyramid (about 1m) is stationed on the floor, as if mirroring the larger structure above: The tips of the two pyramids almost touch.La Pyramide Inversée was designed by architects Pei Cobb Freed & Partners, and installed as part of the Phase II government renovation of the Louvre Museum. It was completed in 1993. In 1995, it was a finalist in the Benedictus Awards, described by the jury as "a remarkable anti-structure... a symbolic use of technology... a piece of sculpture. It was meant as an object but it is an object to transmit light."

Tuileries Palace
Distance: 0.6 mi Tourist Information
Right Bank
Paris, France 75001

The Tuileries Palace was a royal and imperial palace in Paris which stood on the right bank of the River Seine. It was the usual Parisian residence of most French monarchs, from Henry IV to Napoleon III, until it was burned by the Paris Commune in 1871.Built in 1564, it was gradually extended until it closed off the western end of the Louvre courtyard and displayed an immense façade of 266 metres. Since the destruction of the Tuileries, the Louvre courtyard has remained open and the site is now the location of the eastern end of the Tuileries Garden, forming an elevated terrace between the Place du Carrousel and the gardens proper.HistoryAfter the accidental death of Henry II of France in 1559, his widow Catherine de' Medici (1519–1589) planned a new palace. She sold the medieval Hôtel des Tournelles, where her husband had died, and began building the palace of Tuileries in 1564, using architect Philibert de l'Orme. The name derives from the tile kilns or tuileries which had previously occupied the site. The palace was formed by a range of long, narrow buildings. During the reign of Henry IV (1589–1610), the building was enlarged to the south, so it joined the long riverside gallery, the Grande Galerie, which ran all the way to the older Louvre Palace in the east.

Théâtre des Tuileries
Distance: 0.6 mi Tourist Information
10 rue Saint Hyacinthe
Paris, France 75001

The Théâtre des Tuileries was a theatre in the former Tuileries Palace in Paris. It was also known as the Salle des Machines, because of its elaborate stage machinery, designed by the Italian theatre architects Gaspare Vigarani and his two sons, Carlo and Lodovico. Constructed in 1659–1661, it was originally intended for spectacular productions mounted by the court of the young Louis XIV, but in 1763 the theatre was greatly reduced in size and used in turn by the Paris Opera (up to 1770), the Comédie-Française (from 1770 to 1782), and the Théâtre de Monsieur (from January to December 1789). In 1808 Napoleon had a new theatre/ballroom built to the designs of the architects Percier and Fontaine. The Tuileries Palace and the theatre were destroyed by fire on 24 May 1871, during the Paris Commune.Salle des MachinesThe auditorium, designed and decorated by the architects Charles Errard, Louis Le Vau, and François d'Orbay, was housed in a pavilion located at the north end of the palace as originally built by the architect Philibert de l'Orme for Catherine de Médicis. Estimates of its seating capacity range from 6,000 to 8,000. The unusually deep stage was located in a gallery situated between the auditorium and a new, more northern pavilion, later designated as the.

Place de Valois
Distance: 0.7 mi Tourist Information
4 place de Valois
Paris, France 75001

La place de Valois est une place du arrondissement de Paris.DescriptionElle a donné son surnom au Parti radical dit « valoisien », dont le siège se trouve au 1, pour le distinguer du Parti radical de gauche né de la scission du Parti radical « historique » en 1971. On y trouve également, au 5, le siège de la Ligue de Paris Île-de-France de football, qui fut aussi un temps celui du Paris Saint-Germain.Voir aussi Liste des voies du arrondissement de Paris Liste des places de Paris

Les Deux Plateaux
Distance: 0.6 mi Tourist Information
15 Rue du Colonel Driant
Paris, France 75001

Les Deux Plateaux, more commonly known as the Colonnes de Buren, is a highly controversial art installation created by the French artist Daniel Buren in 1985–1986. It is located in the inner courtyard (Cour d'Honneur) of the Palais Royal in Paris, France.As described by the architectural writer Andrew Ayers, "Buren's work takes the form of a conceptual grid imposed on the courtyard, whose intersections are marked by candy-striped black-and-white columns of different heights poking up from the courtyard's floor like sticks of seaside rock.... In one sense the installation can be read as an exploration of the perception and intellectual projection of space."The work replaced the courtyard's former parking lot and was designed to conceal ventilation shafts for an underground extension of the culture ministry's premises. Some of the columns extend below courtyard level and are surrounded by pools of water into which passersby toss coins.The project was the "brainchild" of the culture minister Jack Lang and elicited considerable controversy at the time. It was attacked for its cost and unsuitability to a historic landmark. Lang paid no attention to the orders of the Commission des Monuments Historiques, which objected to the plan. In retrospect Ayers has remarked: "Given the harmlessness of the result, the fuss seems excessive, although the columns have proved not only expensive to install, but also to maintain."

Jeanne d'Arc (Frémiet)
Distance: 0.5 mi Tourist Information
Place des Pyramides
Paris, France 75001

Jeanne d'Arc is a gilded bronze equestrian sculpture of Joan of Arc by Emmanuel Frémiet inaugurated in 1874.HistoryThe original statue was commissioned by the French government after the defeat of the country in the 1870 Franco-Prussian War. It is the only public commission of the state from 1870 to 1914, called the Golden Age of statuary in Paris, the other statues were funded by private subscriptions.The sculptor took as his model Aimée Girod (1856–1937), a young woman from Domrémy, Joan of Arc's village in Lorraine.The statue was inaugurated in 1874. The pedestal was designed by the architect Paul Abadie.The artist, who made another version of the monument for the city of Nancy in 1889, replaced the horse of the Parisian monument 10 years later by a copy of the smaller Nancy one, which earned him criticism.The monument was classified as a historic monument on March 31, 1992.Reviving a tradition from the far-right leagues, on every May Day, the National Front holds an annual ceremony in her honour at the statue.LocationsThe original work is located at the Place des Pyramides, in Paris, near where Joan of Arc was wounded during her failed attempt to take Paris.Other copies can be seen at: Nancy, France, New Orleans, Philadelphia, Portland, Oregon, Melbourne, Australia.

Place des Pyramides
Distance: 0.5 mi Tourist Information
2 rue de pyramides
Paris, France 75001

La place des Pyramides est une place située dans le quartier du Palais-Royal du 1er arrondissement de Paris de Paris. Coupant la rue de Rivoli, elle se trouve à la hauteur du jardin des Tuileries, et au bout de la rue des Pyramides.HistoriqueAncienne place de Rivoli, ouverte par arrêté du 17 vendémiaire an X, la place des Pyramides a reçu son nom actuel par l’arrêté du.L’ancien et le nouveau nom sont dus respectivement à la proximité de la rue de Rivoli et de celle des Pyramides. Le nom actuel commémore la campagne d'Égypte menée par le général Bonaparte en 1798.Sites particuliersLa statue de Jeanne d’Arc en bronze doré présente sur cette place a été réalisée par Emmanuel Frémiet en 1874.En ces lieux s'élevait aux et s une académie d'équitation tenue par Antoine de Pluvinel, écuyer d'Henri III, Henri IV et Louis XIII. Elle constitue le premier foyer de l'école classique d'équitation. Une plaque, apposée au-dessus de la porte d'entrée du restaurant de l’hôtel Régina, Le Pluvinel rappelle cet événement.La place accueille l'entrée principale de l'hôtel Régina.

Fontaines du Jardin des Tuileries
Distance: 0.5 mi Tourist Information
113 Rue de Rivoli
Paris, France 75001

Les fontaines du Jardin des Tuileries font partie intégrale du Jardin des Tuileries, situé dans le arrondissement de Paris, entre la Seine avec la quai des Tuileries au sud, la rue de Rivoli au nord, la place de la Concorde à l'ouest et le Palais du Louvre à l'est.HistoriqueLieu privilégié de promenades des Parisiens depuis sa création, le Jardin des Tuileries est agrémenté de plusieurs bassins avec des fontaines.L'histoire du jardin des Tuileries commence en 1564 quand la reine Catherine de Médicis demande à Philibert de l'Orme de construire un palais, qui deviendra le Palais des Tuileries, à l'emplacement d'une ancienne tuilerie. L'aménagement d'un jardin à l'italienne à l'ouest de celui-ci, constitué de six allées dans le sens de la longueur et huit dans le sens de la largeur, dont chacune d'entre elles délimitait des compartiments rectangulaires comprenant des plantations différentes (massifs d'arbres, quinconces, pelouses, parterres de fleurs, etc.). Une fontaine, une ménagerie et une grotte décorée par le célèbre céramiste Bernard de Palissy décoraient le jardin. Dans les années 1605-1625 furent rajoutées une orangerie et une magnanerie.En 1664, Jean-Baptiste Colbert et Louis XIV ordonnèrent que le jardin soit entièrement redessiné par André Le Nôtre, qui s'était déjà illustré à Vaux-le-Vicomte. Le petit-fils de Pierre Le Nôtre, architecte de Catherine de Médicis et paysagiste donna à celui-ci l'aspect qu'il allait conserver, dans ses grandes lignes, jusqu'à nos jours : il perça dans l'axe du palais une allée centrale délimitée, à l'est par un bassin rond, à l'ouest par un bassin octogonal ; il construisit la terrasse du Bord de l'eau le long du Quai des Tuileries et la terrasse des Feuillants le long de la future rue de Rivoli; enfin, il bâtit deux terrasses le long de la future place de la Concorde ainsi que deux rampes en courbe permettant d'y accéder.

Palais-Royal
Distance: 0.6 mi Tourist Information
8 rue de Montpensier
Paris, France 75001

01 47 03 92 16

El Palacio Real es un conjunto monumental, que integra un palacio, jardines, galerías y un teatro situados al norte del Museo del Louvre, en París. Originalmente se llamó Palais-Cardinal pues fue erigido por orden del Cardenal Richelieu.HistoriaA pesar de su nombre, nunca fue residencia de los reyes. Su construcción fue un encargo del Cardenal Richelieu al arquitecto Jacques Lemercier. Las obras de construcción se iniciaron en 1624 sobre la ubicación del que había sido el Hôtel de Rambouillet, y finalizaron en 1639. Al edificio se le conocía entonces como Palais-Cardinal (el palacio del cardenal). Richelieu contó con el pintor Philippe de Champaigne para labores decorativas, y terminó legando el palacio a la corona francesa.Tras la muerte de Luis XIII, se convirtió en el hogar de la reina madre, Ana de Habsburgo, del cardenal Mazarino y del joven Luis XIV. Fue en esta época cuando se empezó a conocer el edificio con el nombre de «Palacio real». Más tarde, el Palais-Royal se convirtió en la residencia parisina de los duques de Orleans y sede de su fabulosa colección de cuadros, que sería vendida a finales del siglo XVIII. Entre las obras maestras que incluía, se cuentan cinco de las poesías (mitologías) pintadas por Tiziano para Felipe II de España, La resurrección de Lázaro de Sebastiano del Piombo y tres famosos originales de Correggio.

Place du Marché-Saint-Honoré
Distance: 0.3 mi Tourist Information
Place du Marché Saint Honoré
Paris, France 75001

La place du Marché-Saint-Honoré est une voie du arrondissement de Paris, en France.HistoireEn, sur l’actuelle place du Marché Saint Honoré, Marie de Médicis inaugure un couvent monumental pour des dominicains dits « jacobins ». À la Révolution, le couvent est fermé, puis occupé par le club des Jacobins qui s'y réunit autour de Robespierre. Désaffecté depuis la chute de Robespierre le 9 thermidor an II, le couvent est démoli en pour permettre l'ouverture de la place.En apparaît pour la première fois un marché. En, on y construit quatre pavillons destinés à accueillir le marché qu’orne une fontaine alimentée par la Pompe de Chaillot.À partir du, divers noms lui sont attribués (ou seulement proposés) : marché du Neuf Thermidor (non utilisé), place du Marché des Jacobins. À la Libération, le Conseil municipal issu des élections du, comptant vingt-sept communistes, douze socialistes et quatre radicaux renomme de nombreuses voies de Paris du nom de figures de la Résistance et de la Révolution. Le, il renomme la place du Marché-Saint-Honoré, établie sur l’emplacement du club des Jacobins, « place Robespierre », décision approuvée par un arrêté préfectoral du. Après la victoire du RPF lors du scrutin du, un arrêté du lui rend son nom primitif.

Rameau
Distance: 0.4 mi Tourist Information
7 rue Rameau
Paris, France 75002

Charvet Place Vendôme
Distance: 0.2 mi Tourist Information
28 place Vendôme
Paris, France 75001

+33142603070

Charvet Place Vendôme, pronounced, or simply Charvet, is a French high-end shirt maker and tailor located at 28 Place Vendôme in Paris. It designs, produces and sells bespoke and ready-to-wear shirts, neckties, blouses, pyjamas and suits, in the Paris store and internationally through luxury retailers.The world's first ever shirt shop, Charvet was founded in 1838. Since the 19th century, it has supplied bespoke shirts and haberdashery to kings, princes and heads of state. It has acquired an international reputation for the high quality of its products, the level of its service and the wide range of its designs and colors. Thanks to the renown of its ties, charvet has become a generic name for a certain type of silk fabric used for ties.Its exceptionally long history is associated with many famous customers, some of them infatuated with the brand. Also, writers have often expressed their characters' identity through references to Charvet.

Paris Olympia
Distance: 0.1 mi Tourist Information
28, Boulevard des Capucines, 9th arrondissement
Paris, France

Olympia is a music hall located in the 9th arrondissement of Paris, France. Located at No. 28, Boulevard des Capucines, its closest métro/RER stations are Madeleine, Opéra, Havre – Caumartin and Auber.HistoryFounded in 1888, by Joseph Oller, the creator of the Moulin Rouge, today easily recognizable by its giant red glowing letters announcing its name. It opened in 1889 as the "Montagnes Russes" but was renamed the Olympia in 1893. Besides musicians, the Olympia played host to a variety of entertainment including circuses, ballets, and operettas. However, following a steady decline in appearances by the great stars, from 1929 until 1944 it served as a movie theater. It may have opened as a music hall under the German occupation of France during World War II, but certainly in 1945 after the Liberation, it was a music hall free to Allied troops in uniform. Attendees had to listen to the playing of four national anthems before the varied programs that always ended with a spirited can-can performed by dancers, some of whom were no longer young. Thereafter, at times it may have reverted to movies again until Bruno Coquatrix revived it as a music hall with a grand re-opening in February 1954. After his death, it ultimately went into another decline and was in danger of being torn down and turned into a parking lot but on 7 January 1993, France's then Minister of Culture, Jack Lang issued a preservation order for the Olympia that resulted in two years of construction work to rebuild a perfect replica of the façade and the grandeur of its famous red interior.

Olympia (Paris)
Distance: 0.1 mi Tourist Information
28, Boulevard des Capucines, 9th arrondissement
Paris, France 75009

Olympia is a music hall located in the 9th arrondissement of Paris, France. Located at No. 28, Boulevard des Capucines, its closest métro/RER stations are Madeleine, Opéra, Havre – Caumartin and Auber.HistoryFounded in 1888, by Joseph Oller, the creator of the Moulin Rouge, today easily recognizable by its giant red glowing letters announcing its name. It opened in 1889 as the "Montagnes Russes" but was renamed the Olympia in 1893. Besides musicians, the Olympia played host to a variety of entertainment including circuses, ballets, and operettas. However, following a steady decline in appearances by the great stars, from 1929 until 1944 it served as a movie theater. It may have opened as a music hall under the German occupation of France during World War II, but certainly in 1945 after the Liberation, it was a music hall free to Allied troops in uniform. Attendees had to listen to the playing of four national anthems before the varied programs that always ended with a spirited can-can performed by dancers, some of whom were no longer young. Thereafter, at times it may have reverted to movies again until Bruno Coquatrix revived it as a music hall with a grand re-opening in February 1954. After his death, it ultimately went into another decline and was in danger of being torn down and turned into a parking lot but on 7 January 1993, France's then Minister of Culture, Jack Lang issued a preservation order for the Olympia that resulted in two years of construction work to rebuild a perfect replica of the façade and the grandeur of its famous red interior.

Salon Indien du Grand Café
Distance: 0.1 mi Tourist Information
14 boulevard des Capucines
Paris, France

Le Salon Indien du Grand Café was a room in the basement of the Grand Café, on the Boulevard des Capucines near the Place de l'Opéra in the center of Paris. It is notable for being the place that hosted the very first public moviescreening, on December 28, 1895, consisting in ten short clips presented by the Lumière brothers. These short films clips (in order of presentation), were:La Sortie de l'Usine Lumière à Lyon (literally, "the exit from the Lumière factory in Lyon", or, under its more common English title, Workers Leaving the Lumiere Factory), 46 secondsLe Jardinier (l'Arroseur Arrosé) ("The Gardener", or "The Sprinkler Sprinkled"), 49 secondsLe Débarquement du Congrès de Photographie à Lyon ("the disembarkment of the Congress of Photographers in Lyon"), 48 secondsLa Voltige ("Horse Trick Riders"), 46 secondsLa Pêche aux poissons rouges ("fishing for goldfish"), 42 secondsLes Forgerons ("Blacksmiths"), 49 secondsRepas de bébé ("Baby's Breakfast" (lit. "baby's meal")), 41 secondsLe Saut à la couverture ("Jumping Onto the Blanket"), 41 secondsLa Places des Cordeliers à Lyon ("Cordeliers Square in Lyon"—a street scene), 44 secondsLa Mer (Baignade en mer) ("the sea "), 38 seconds Currently, the building standing at No. 14 Boulevard des Capucines is the Hotel Scribe, which opened a restaurant called 'Café Lumière', in memory of its history. The Grand Cafe Capucines located at No. 4 is a successor to the original further along the boulevard.

Place de l'Opéra
Distance: 0.1 mi Tourist Information
Place de l'opéra
Paris, France 75009

La place de l'Opéra est une place de Paris située dans le arrondissement, devant le Palais Garnier et au carrefour du boulevard des Italiens, du boulevard des Capucines, de l'avenue de l'Opéra, de la rue Auber, de la rue Halévy, de la rue de la Paix et de la rue du Quatre-Septembre.Ce site est desservi par la station de métro Opéra.HistoireÀ l'époque de sa création, en même temps que celle de l'Opéra de Charles Garnier, cette place a comme intérêt majeur de donner au piéton le recul suffisant pour admirer la façade principale de l'édifice. Elle fait aussi partie des transformations de l'urbanisme de la capitale, voulues par Napoléon III et concrétisées par le baron Haussmann, pour faciliter les circulations de toutes sortes.L'endroit prend une importance particulière avec le passage de plusieurs lignes du métropolitain. À l'aube du, une polémique naît. Nous sommes alors en plein essor de l'« Art nouveau » face à l'académisme ambiant et le choix de l'artiste devant les réaliser se révèle problématique. Les sorties « doivent être aussi majestueuses que le monument qu'elles desservent ». Un des premiers consultés est tout naturellement Hector Guimard, lequel réalise toutes les commandes du genre pour la ville. Après de nombreux débats, la hauteur et le style de la gare conçue par l'architecte sont jugés en total désaccord avec ceux de l'Opéra. Le projet d'une station aérienne à structure métallique fait rapidement place aux discrètes bouches sortant des deux terre-pleins centraux que nous connaissons aujourd'hui.

Crédit Lyonnais headquarters
Distance: 0.3 mi Tourist Information
palais
Paris, France 33000

The Crédit Lyonnais headquarters is a Haussmannian style building in the 2nd arrondissement of Paris. It is located on the block formed by the Boulevard des Italiens, the rue de Gramont, the rue du Quatre-Septembre and the rue de Choiseul.Construction 1863: Credit Lyonnais was founded in the French city of Lyon. 1876 – 1883: Construction of the main branch in Paris. A block of 1,590 m2 was purchased in Paris. Then, the Boufflers-Rouvenel Hotel was demolished to make way for the headquarters of Credit Lyonnais, designed by the architect William Bouwens van der Boijen. The building was built in the Haussmannian style to impress customers and investors. The building was also planned so that it could be converted into a department store in case of bankruptcy. 21 March 1878: Building inaugurated in the presence of Léon Gambetta, at that time director of the Budget Committee of the National Assembly. The building is organized around a large double helix similar to the one in Chateau de Chambord. The building became a popular place; the bank had to provide "permission to visit" tickets. 1882 : Official transfer of Crédit Lyonnais's headquarters from Lyon to Paris. 1913: Completion of construction by the architect Victor Laloux. The building was gradually extended to the whole block between the Boulevard des Italiens, the rue de Choiseul, rue du Quatre Septembre and rue de Gramont.

Opéra-Comique
Distance: 0.4 mi Tourist Information
1, place Boieldieu
Paris, France 75002

Opéra-Comique là một đoàn opera được thành lập vào năm 1714, gắn bó với nhà hát cùng tên, còn được gọi salle Favart, ngày này năm gần quảng trường Boieldieu, Quận 2, Paris.Opéra-Comique thành lập dười thời Louis XIV, xuất phát từ những gánh hát chuyên biểu diễn ở các hội chợ Paris. Sau một thời gian khởi đầu khó khăn, từ năm 1783, Opéra-Comique được chuyển về salle Favart và gắn bó với địa điểm này tời tận ngày này dù tòa nhà hay lần bị cháy, phải xây dựng lại. Opéra-Comique cũng gắn liền với một thể loại opera thường xuyên được trình diễn ở nhà hát, opera comique.Opéra-Comique ngày nay vẫn trình diễn tại salle Favart và từ năm 2005, trở thành nhà hát quốc gia.Các giám đốc của Opéra-Comique1874-1876 Camille du Locle 1876-1887 Léon Carvalho Năm 1887 Jules Barbier 1888-1891 Louis Paravey 1891-1897 Léon Carvalho 1898-1913 Albert Carré 1914-1918 Pierre-Barthélemy Gheusi, Émile và Vincent Isola 1919-1925 Albert Carré, Émile và Vincent Isola 1925-1931 Louis Masson và Georges Ricou 1931-1932 Louis Masson 1932-1936 Pierre-Barthélemy Gheusi 1936-1939 Antoine Mariotte 1939-1940 Henri Busser 1941-1944 Max d'Ollone 1944 Lucien Muratore 1944 (Giải phóng) 4 thành viên hội đồng: Roger Désormière, Pierre Jamin, Louis Musy và Emile Rousseau 1945-1946 Albert Wolff 1946-1948 Henry Malherbe 1948-1951 Emmanuel Bondeville 1952-1953 Louis Beydts> Hiện nay: Jérôme Deschamps.

Boulevard des Italiens
Distance: 0.3 mi Tourist Information
Boulevard des Italiens
Paris, France 75002

Le boulevard des Italiens est une voie située à la lisière des 2 et 9 arrondissements de Paris. Il fait partie de la chaîne des grands boulevards constituée, d'ouest en est, par les boulevards de la Madeleine, des Capucines, des Italiens et Montmartre.Il est desservi par les stations de métro Opéra et Richelieu-Drouot.

Rue d'Astorg
Distance: 0.5 mi Tourist Information
Rue d'Astorg
Paris, France 75008

La rue d'Astorg est une voie du arrondissement de Paris. Elle commence rue de la Ville-l'Évêque et se termine place Saint-Augustin.HistoireComme la rue Roquépine (anc. rue Verte), la rue d'Astorg a été ouverte en vertu de lettres patentes du 4 mars 1774 entre la rue Roquépine et la rue de la Ville-l'Évêque sur d'anciens marais appartenant à Louis d'Astorg d'Aubarède, marquis de Roquépine (1714-1782).Par lettres patentes du 24 juillet 1778, la rue d'Astorg fut prolongée vers le nord afin d'offrir aux Gardes-Françaises casernées rue Neuve-Saint-Charles (act. rue de la Pépinière) un passage facile vers les Champs-Élysées où ils faisaient leur exercice, en coupant à travers ces marécages et en évitant ainsi d'abimer les cultures. Cette nouvelle partie de la rue fut pavée en vertu d'un arrêt du Conseil du 28 mars 1780.Quelques années après, une troisième section fut ouverte sous le nom de rue Maison-Neuve, entre la rue de la Pépinière (act. rue La Boétie) et la rue de la Voirie, aujourd'hui disparue et qui desservait la voirie au Nord-Ouest parisien (act. place Henri-Bergson). Incorporée à la rue d'Astorg en 1840, cette dernière section a disparu en 1854 pour permettre le percement du boulevard Malesherbes.